Auteur Sujet: PATINE D'ABANDON  (Lu 385 fois)

Hors ligne GRINCHEUSE

  • Touriste
  • *
  • Messages: 9
  • Karma : 0
  • Bienvenue à vous !
PATINE D'ABANDON
« le: 25 juin 2017 à 10:54:20 »
Bonjour
Question de néophyte: afin de qualifier les patines des statuettes africaines, plusieurs termes sont employés, en particulier celui de " patine d'abandon". Est-ce ,comme le nom pourrait l'indiquer, une patine acquise par l’objet que l'on aurait mis au rebut, au cours du temps, style un objet cultuel qui aurait cessé de représenter une utilité pour le rite, ou bien y a t-il une autre signification ?Idem pour la patine d'autel, j'imagine que c'est une patine de libation. Quelqu'un peut -il préciser ces interprétations. Patine d'abandon, est-ce un terme péjoratif ? Où puis-je trouver de la doc afin de distinguer toutes ces patines et en particulier apprendre à reconnaitre les vraies des fausses?
Avec mes remerciements.

En ligne SLATEC

Re : PATINE D'ABANDON
« Réponse #1 le: 25 juin 2017 à 19:14:37 »
Bonjour 'grincheuse' :)
Pas très facile de faire comprendre les sens cachée de la patine;
Voici un texte que j'ai préparé sur la patine il y à quelques années.
Je pense qu'il vous apportera quelques précision.
Bonne fin de journée.
La patine, c'est quoi exactement?

La patine est la couleur que prennent les objets sous l'effet du temps et par usure de préhension usuelle de l'objet.
On peut considérer deux patines : la patine usuelle, celle du toucher, et la patine du vieillissement due au temps. Patines qui sont naturelles bien sûr.

Il ne faut pas confondre crasse et patine, la crasse n’a jamais été une patine, mais elle peut conforter la patine usuelle par contraste.
Il ne faut pas confondre non plus la libation répandue sur  les objets de culte avec une patine, il s’agit simplement d’un apport de matières animale, humaine, végétale ou liquide.
Par exemple, un Boli est constitué par amalgame de couches de libations diverses, de sang, de débris. On ne peut pas dire que c'est une patine.

Prenons un masque facial. Celui-ci est généralement porté pour diverses cérémonies, mascarade, enterrement etc.
Le masque va gagner une patine usuelle et parfois une usure par frottement.
La patine intérieure aura des parties plus claires, là où le visage du porteur va toucher, voire frotter, comme l'emplacement du nez, le front, les côtés parfois, le bas du masque.
Elle est due au contact de la chair, de la sueur et de la chaleur dégagée par la respiration (sans compter les rejets de la respiration qui doivent certainement conforter cette patine). Ces différentes patines peuvent également être un peu grasses.
Le masque peut également posséder des patines de frottement dues aux accessoires telles celles qui apparaissent  autour des trous de fixation des costumes.
Idem pour les statuettes : en général les parties patinées par la préhension sont les parties en rond de bosse, rebondies telles les bras, le visage, les seins, les fesses, les mollets.
A force, le bois acquiert un lustre satiné, voire brillant, et  la couleur est accentuée ou éclaircie selon le type de bois.

Une petite patine d'usage cachée ?
Cela peut vouloir dire un objet usuel abandonné qui aura pris toutes sortes de couches successives de poussière de terre, d'humidité ou de sécheresse jusqu'au jour ou il ressort.
La patine usuelle ou " première" peut effectivement se retrouver sous une couche d'agglomérats divers d'une plus ou moins grande épaisseur selon l'endroit et la durée où l’objet était en " sommeil ".
Je pense que c'est une couche de crasse dont on peut se passer.
Il faut tenir compte également du fait que cet objet a pu être placé ou abandonné à l'air libre et que dans ce cas la patine aura séché et foncé au fil du temps en prenant une teinte grisâtre ou encore qu’elle aura subi l'humidité et l'attaque des xylophages (mais dans ce cas on n'en parlerait guère !)
Parfois, les objets sont noirs et sentent la fumée car ils sont restés dans les habitations où les indigènes font des feux  pour faire cuire ou se chauffer.
L'évacuation de la fumée, par de toutes petites ouvertures, laissant à désirer, l'objet noircit au fur et à mesure du temps passé, ainsi que l'intérieur de la cabane d'ailleurs.
J’ai vu le cas notamment en Tanzanie dans des cahutes de bois, de terre et de bouse séchée, où l'air était parfumé d'une odeur très forte.
On ne peut pas dire non plus à mon sens que cela constitue une patine.
Allan.R
Avec les remerciements de : GRINCHEUSE

Hors ligne GRINCHEUSE

  • Touriste
  • *
  • Messages: 9
  • Karma : 0
  • Bienvenue à vous !
Re : PATINE D'ABANDON
« Réponse #2 le: 25 juin 2017 à 20:56:18 »
Merci beaucoup pour ces informations;J'en conclus donc qu'une patine "d'abandon" ne signifie pas un terme péjoratif.

Hors ligne luc

  • Ancêtre
  • ******
  • Messages: 1317
  • Localisation: Lille
  • Country: fr
  • Remercié: 5 fois
  • Karma : 28
  • Sexe: Homme
    • ETHNOTRIBALART
Re : PATINE D'ABANDON
« Réponse #3 le: 25 juin 2017 à 22:51:25 »
La patine n'est pas que la couleur qui en est un élément, c'est la transformation de la surface : couleur, épaisseur, aspect , brillance ou matité. Parfois due à une réaction chimique (bronze) naturelle ou artificielle.

Hors ligne Pierre Alexandre

  • Touriste
  • *
  • Messages: 16
  • Remercié: 1 fois
  • Karma : 0
  • Bienvenue à vous !
Re : PATINE D'ABANDON
« Réponse #4 le: 19 novembre 2017 à 05:27:01 »
Merci beaucoup Slatec pour ce texte sur la patine

 

Sitemap 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29